Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur pour les entreprises

Kit de déploiement du dispositif de contrôle du pass sanitaire pour les lieux accueillant du public

Le ministère des Solidarités et de la Santé a développé un dispositif de contrôle du pass sanitaire. L’application TousAntiCovid Verif permet de vérifier l’authenticité des preuves sanitaires (vaccination, tests négatifs et preuves de rétablissement) présentées au format papier et/ou téléchargées dans TousAntiCovid.
  • #RESTAURATION
  • tous-anticovid
    Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
    Partagez par Email
    Vendredi 6 août 2021

    Ce contrôle sanitaire s’effectue avant l’entrée du participant sur le lieu soumis
    au pass sanitaire. Les dispositions décrites dans ce kit ne concernent ni les
    déplacements internationaux ni les déplacements vers la Corse et les territoires
    d’Outre-mer.

     

    Ce dispositif de vérification est disponible sous forme papier et via l’application
    TousAntiCovid sur mobile ou tablette Android/iOS. Il permet de contrôler 3 types
    de preuves :
    • les preuves de vaccination (cycle vaccinal complet)
    • les preuves de tests négatifs (RT-PCR ou antigénique)
    • les preuves de rétablissement (RT-PCR ou antigénique positif de plus de 11 jours
    et moins de 6 mois attestant d’un antécédent de COVID-19).

     

    Comment le participant peut-il récupérer ces preuves ?
    • Les preuves de test sont téléchargeables et imprimables depuis le portail SI-DEP
    • Les preuves de vaccination sont téléchargeables et imprimables depuis le portail
    de l’Assurance Maladie
    • Ces preuves peuvent être scannées dans l’application TousAntiCovid afin de les
    conserver en version numérique dans son téléphone.

     

    Ce dispositif est aligné depuis le 1er juillet 2021 avec le système du certificat
    COVID numérique de l’UE afin de lire des preuves issues de pays européens et de
    permettre à ces derniers de vérifier les preuves émises par l’Etat français.