Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur pour les entreprises

Partenariat CCI - Barterlink pour favoriser les échanges locaux des TPE de Meurthe-et-Moselle

Nouvel usage de l’économie de partage.
barter
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Mercredi 31 mars 2021

Lancé sur Nancy en 2019, le réseau Barterlink est un outil de financement complémentaire en bas de bilan qui permet de valoriser des actifs sous-utilisés dans une entreprise.

Il compte aujourd’hui plus de 1500 membres (et plus de 12 000 via les réseaux d’entreprises adhérents).

 

La CCI de Meurthe-et-Moselle, déjà adhérente du réseau, & Barterlink s’associent pour offrir des abonnements annuels à des petites entreprises locales partenaires.

Préserver la trésorerie, générer un complément de chiffre d’affaires ou commercer localement… autant de bénéfices qu’apporte le « bartering » ou troc inter-entreprises, système né aux États-Unis dans les années 30, basé sur les échanges de biens et services de ressources non utilisées par les entreprises.

« Après un an de crise Covid-19, cet outil peut participer à la relance des entreprises, facilitant le passage du troc vers le commerce habituel.  Les petites entreprises notamment vont pouvoir accéder à ce service grâce à la CCI authentique ‘tête de réseaux’ départemental. » précise les deux signataires.

 

Troc inter-entreprises : BarterLink fête ses 5 ans et passe la barre des 2 millions de « Links* » échangés

L’occasion de dresser le bilan et témoigner du bouleversement des usages
Créée en 2016 à Bordeaux, BarterLink est devenue en quelques années le leader français du marché du troc inter-entreprises (« Barter » en anglais). 
Le constat principal ? Une prise de conscience des dirigeants sur la nécessité de recourir au troc. Le corollaire : une accélération de l’activité de BarterLink depuis mars 2020, pour atteindre un volume de plus de 2 millions de Links* en biens et services échangés sur l’ensemble du territoire en 5 ans. Prochaine étape pour l’entreprise : la recherche d’un partenaire capitalistique et industriel pour soutenir un déploiement multirégional et européen. *Link : Monnaie virtuelle utilisée pour les échanges. 1 Link = 1 euro
Un changement d’attitude sur le marché français Apparu aux USA dans les années 30, ce système d’échanges - ou « Bartering » -, complémentaire du commerce traditionnel, s’est développée notamment avec l’essor d’internet à partir des années 2000. Il représente désormais dans le monde plus de 12 milliards en équivalent dollars chaque année, dont 2 milliards sur le territoire européen. Par rapport à ses voisins anglo-saxons ou suisses, la France est encore au début de l’histoire. BarterLink a néanmoins observé ces 5 dernières années un vrai changement des comportements de la part des entreprises : une volonté affichée de s’inscrire dans une démarche responsable ancrée sur leur territoire. Si à l’origine du troc inter-entreprises, la première motivation des entreprises était la possibilité de préserver la trésorerie tout en générant un complément de chiffre d’affaires, les usages évoluent. BarterLink a ainsi constaté une tendance forte au « barter local » permettant de favoriser les circuits courts et soutenir l’économie de proximité : 80% des échanges sont réalisés dans un rayon de 20km. Le volume des échanges a doublé chaque année pour atteindre aujourd’hui 2 millions de Links « troqués » au sein d’une communauté de 1 500 membres directs (TPE/PME, grands groupes, start-up, artisans-commerçants, etc.) et 12 000 indirects (Entreprises issues de groupements & réseaux d’entreprises (associations d’entrepreneurs ou sportives, Métropoles, cabinets d’expertise comptable ou encore mutuelles)). La crise comme accélérateur ?! Certainement… La crise sanitaire actuelle a exacerbé la sous-utilisation des actifs et l’augmentation des stocks : qu’il s’agisse de bouteilles de vins invendues pour un château, de mobilier ou d’équipements informatiques en trop suite au déménagement d’un réseau bancaire ou encore de denrées alimentaires pour un commerçant ; les Links générés par ces échanges ont permis - par exemple - à ces entreprises de renouveler leur équipement industriel, de louer des lieux ou d’acheter des masques en tissu fabriqués par un atelier de couture membre du réseau. Le volume des échanges a doublé depuis un an, signe du recours au troc pour les entreprises fragilisées par les difficultés économiques actuelles.
À Propos de BarterLink Créée en 2016, BarterLink est un réseau d'échanges local de biens et services entre entreprises. Ce dispositif permet aux TPE, PME et grands groupes de vendre / louer des biens ou services sous-utilisés à des entreprises voisines en échange de crédits, les Links (1 Link = 1€). Ces crédits peuvent ensuite être dépensés auprès des milliers d’entreprises de la communauté. 2 millions de Links ont déjà été échangés depuis la création de l’entreprise, sur l’ensemble du territoire français. Présente en régions Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Pays de Loire, Ile de France et Grand Est, BarterLink emploie 10 salariés.

 

Plus d'infos : communication@nancy.cci.fr