Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
1er accélérateur pour les entreprises

Mobilisation pour l'apprentissage !

En cette période de rentrée, le gouvernement souhaite relancer la mobilisation autour de l’apprentissage. Le ministre du Travail et la ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la formation professionnels ont ainsi récemment appelé les entreprises à poursuivre leur engagement et les jeunes à choisir l’apprentissage.  
apprenti2022-1
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Jeudi 22 septembre 2022

Une nouvelles campagne d’incitation
Le 15 septembre, à l’occasion des rencontres de l’apprentissage qui ont réuni jeunes et entreprises, Olivier Dussopt, ministre du Travail, et Carole Grandjean, ministre déléguée chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels, ont lancé un énième appel en faveur de l’apprentissage.

 

Pour soutenir cette dynamique, le ministère du Travail lance une nouvelle campagne d’incitation qui s’adresse aux jeunes, en invitant les entreprises et les jeunes à dire « oui » à l’apprentissage.

 

“Le ouii qui a changé ma vie”

La nouvelle campagne, intitulée “Le ouii qui a changé ma vie”, vise à :

  • encourager les jeunes à recourir à l’apprentissage : destinée aux 16 à 29 ans, elle présente les avantages concrets de l’apprentissage et aborde les interrogations que peuvent avoir les jeunes sur l’apprentissage (salaire, congés, le recrutement à la fin du contrat…) ;
  • poursuivre la communication des avantages de l’apprentissage pour les entreprises : elle appelle les entreprises à se mobiliser et à s’engager pour le recrutement de jeunes apprentis ;
  • contribuer à orienter vers les métiers en tension de recrutement dans certains secteurs : elle vise prioritairement les secteurs en tension qui ont du mal à recruter des candidats dans les métiers du bâtiment, de l’industrie, de l’informatique et des télécommunications, ainsi que dans la santé et les services à la personne afin de pallier ces difficultés de recrutement.

 

Le ministère du Travail met en avant les avantages de l’apprentissage pour les entreprises
Dans son communiqué, le ministère du Travail met une nouvelle fois en avant les nombreux avantages de l’apprentissage pour les entreprises (aides à l’embauche, déductions fiscales de la taxe d’apprentissage…). De plus, l’aide financière exceptionnelle est prolongée jusqu’au 31 décembre 2022 (5000 € pour le recrutement d’un apprenti mineur et 8000 € pour le recrutement d’un apprenti majeur).

 

Le succès de l’apprentissage témoigne surtout d’une mobilisation exceptionnelle des entreprises, encouragées à recruter des apprentis et accompagnées par le dispositif 1 jeune, 1 solution qui vise à simplifier la mise en relation entre les jeunes et les entreprises.

apprentissage2022-2