Plate-forme multimodale de Champigneulles : le grand départ

Plate-forme multimodale de Champigneulles : le grand départ

Posté le 15/10/2013

Le 18 octobre 2013, Réseau Ferré de France a remis officiellement la gestion du Terminal de Transport Combiné de Champigneulles à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Meurthe-et-Moselle. La CCI a en effet remporté le premier appel public à concurrence lancé au niveau national par Réseau Ferré de France. Depuis février, trois fois par semaine un train quitte le terminal pour Fos-Sur-Mer.


La signature officielle de la convention d'occupation du terminal ferroviaire de Champigneulles s'est déroulée vendredi 18 octobre 2013 à 10 h 30 sur le site du Chantier de Transport Combiné de Nancy-Champigneulles

en présence notamment de :

  •     Thomas ALLARY, Directeur Régional de Réseau Ferré de France
  •     François PÉLISSIER,  Président de la CCI
  •     Jean-Marc THOMAS, Directeur de Nancyport
  •     Corinne de La PERSONNE, Directrice Territoriale du Nord-Est de Voies Navigables de France
  •     Laurent TROGRLIC, Président de la Communauté de Communes du Bassin de Pompey

Cette manifestation était suivie par la célébration du 40ème anniversaire de NancyPort.

La renaissance du terminal ferroviaire

La chambre de commerce a répondu à l’appel d’offre initié par rFF (réseau Ferré de France) visant à remettre en service le terminal CTC de Champigneulles, à l’arrêt depuis presque une décennie. Il s’agit d’une convention établie pour sept ans concernant une superficie de 6 hectares. qui comprend deux voies ferrées sous portique auxquelles s’ajoutent un espace de stationnement dédié aux poids lourds et conteneurs et un local administratif pour gérer l’ensemble.

Camions/trains ou trains/camions, chargements et déchargements, tout sera possible sur ce terminal accessible à tous, opérateurs ferroviaires et transporteurs. Les activités multimodales du port et du terminal ferroviaire visant à massifier les flux comme la collaboration avec Nancyport sont les clés de réussite du projet. voie d’eau, rail et routes se complètent pour un service aux entreprises efficace, un allégement du trafic routier et par voie de conséquence un effet positif sur l’environnement.
L’accord liant les parties, rFF et Chambre de commerce, sera officiellement signé le 18 octobre pour aboutir à une mise en exploitation du terminal en janvier prochain.

Il convient de souligner l’exemplarité de cet accord. C’est en effet la première fois qu’un organisme consulaire se voit attribuer un tel chantier pilote à l’issue d’une procédure d’appel d’offres lancée par réseau Ferré de France.
« Les sollicitations sont déjà nombreuses de la part d’opérateurs, signe que l’offre mise en oeuvre correspond effectivement au besoin des entreprises exprimé à l’origine » explique Gilles Schaff, président de la commission Entreprises et Infrastructures de la CCI. « Ce terminal ferroviaire intéresse beaucoup d’entreprises car il est situé à la croisée des lignes ferrées/ électrifiées Nord-Sud, Est-Ouest, ce qui lui confére des atouts économiques et géographiques indéniables. »

Toutes les photos de la manifestation

Revenir à la liste des actualités
retour en haut